Une préposée en or

Chaque jour, elle prend soin des élèves parmi les plus vulnérables. Portrait d’une personne remarquable au métier des plus essentiels.

Suzanne Desfossés1 est préposée aux élèves handicapés. Telle une pompière, elle veille avec diligence aux besoins des jeunes. « Dans ce métier, il faut toujours être prêt à répondre aux urgences. Parfois, il n’y en a pas et, le lendemain, il peut y en avoir une douzaine! Ce n’est jamais pareil : il faut savoir gérer le stress sans que rien n’y paraisse. »

Cet état d’esprit l’amène à dédramatiser bien des situations. « Peu importe ce qu’il arrive, à chaque problème, il y a une solution! La routine ne s’installe jamais et c’est ce que j’aime! »

Les élèves avant tout

Parmi ses tâches, elle veille au bien-être des jeunes, à leur hygiène et à leur sécurité. À l’école, il arrive à l’occasion que des enfants souillent leurs vêtements. C’est ce qu’elle nomme un incident, car ce n’est pas volontaire. « Ce qui est important, c’est que l’élève soit au centre de l’intervention, qu’il soit traité avec dignité, qu’il se sente bien, qu’il soit à l’aise », raconte-t-elle.

Suzanne Desfossés

Des journées bien remplies

Au quotidien, elle franchit de nombreux pas pour accompagner les élèves, et ce, du matin jusqu’à la fin de l’après-midi. Suzanne Desfossés résume une journée type :

« Le matin, j’accueille un élève et l’accompagne à la salle de bain. Par la suite, je le suis dans sa classe pour l’aider aux activités reliées à sa scolarisation. Et, lorsque surviennent des imprévus dans l’école, j’interviens auprès de tout autre élève qui a besoin d’aide ».

À l’aube de la retraite, elle adore toujours son travail. « C’est très valorisant de travailler avec les enfants. Ils sont toujours souriants, ça nous fait oublier nos soucis. Je les appelle mes petits rayons de soleil!  »


1 Suzanne Desfossés est membre du Syndicat du soutien scolaire de la Riveraine (CSQ). Elle travaille à la Commission scolaire de la Riveraine.


Vous aimerez aussi