Accompagner pour vaincre les difficultés

Julie Savard1 relève un défi particulier : celui d’organiser et de soutenir une offre de services adaptés, destinée à une population dont les besoins sont en constante évolution.

Psychoéducatrice et conseillère en services adaptés, Julie Savard travaille au Cégep de Drummondville depuis 2003. D’abord enseignante, puis conseillère pédagogique à la formation continue, cette professionnelle travaille depuis 2011 auprès des étudiantes et étudiants en situation de handicap.

« Mon équipe et moi évaluons leurs besoins et nous élaborons un plan d’intervention individualisé comportant des accommodements pour pallier certaines difficultés », explique-t-elle. Mais la relation d’aide ne s’arrête pas là. Le soutien à l’intégration des étudiantes et étudiants se poursuit en continu, afin de les aider à développer leur autonomie et des réflexes qui vont les suivre toute leur vie.

Pour ce faire, Julie Savard rappelle la nécessité de favoriser et d’entretenir des liens forts avec l’ensemble des partenaires – enseignants, conseillers pédagogiques, etc. – qui contribuent de près ou de loin au cheminement scolaire des étudiantes et des étudiants. Cette collaboration est essentielle dans un contexte où le nombre de personnes en situation de handicap ne cesse de croitre. Entre 2016 et 2017, leur nombre a augmenté de 25 %.

Mesures universelles en classe

Julie Savard rappelle aussi que plusieurs personnes à besoins particuliers2 qui ont connu des plans d’intervention au secondaire intègrent les rangs collégiaux sans toutefois posséder un diagnostic requis pour qu’un accompagnement individuel soit mis en place.

Le travail effectué en lien avec la conception universelle des apprentissages et tous les efforts consentis à alimenter une communauté de pratique constituent une réponse à cet important défi. « L’élaboration et surtout l’intégration de ces mesures directement en classe sont bénéfiques pour tous », affirme la conseillère.

Réussite et engagement

Visiblement, la recette fonctionne. En 2014, le Cégep de Drummondville a fait partie des finalistes du prix À part entière de l’Office des personnes handicapées du Québec.

L’engagement professionnel et syndical de Julie Savard se décline même au-delà de son cégep, puisqu’elle siège au comité national sur les étudiantes et étudiants en situation de handicap. Son travail, c’est une vraie passion!


1 Julie Savard est membre du Syndicat des professionnels et professionnelles du Collège de Drummondville.
2 Catégorie plus vaste d’étudiantes et d’étudiants ayant des besoins spécifiques et qui comprend notamment les élèves en situation de handicap.


Vous aimerez aussi