Au-delà du 55e parallèle

Travailler dans le Nord-du-Québec sous des températures glaciales comporte son lot de défis.

Ouvriers certifiés d’entretien à la Commission scolaire Kativik à Kuujjuaq, Donald Watt et Patrick Larivière1 en savent quelque chose. « Lorsqu’il fait -50 °C et que le système de chauffage cesse de fonctionner, il faut réagir rapidement », explique Patrick Larivière. « Si nous ne répondons pas à l’urgence, les tuyaux d’eau vont éclater, ce qui créera des dommages importants aux bâtiments », ajoute Donald Watt.

La Commission scolaire Kativik gère plus de 200 établissements et résidences dédiés à la scolarisation et au personnel provenant de l’extérieur de la région.

Travailler en pensant aux autres

La grande motivation des deux collègues : éviter une fermeture d’école. Pour y arriver, ils établissent les priorités et s’affairent à l’entretien préventif des systèmes de chauffage.

« Tout ce qu’on fait, c’est pour les enfants du Nord-du-Québec. On veut les aider à avoir une bonne éducation », affirme Patrick Larivière. Donald Watt approuve : « En ayant des installations en bon état, on encourage les élèves à rester en classe. Et pour y arriver, il faut, au minimum, que les écoles soient ouvertes. »

D’autres tâches l’été

Lorsque la chaleur revient à Kuujjuaq, les travailleurs s’affairent à l’entretien et au remplacement de certaines unités de chauffage. Avec l’aide de quelques élèves, ils effectuent aussi d’autres types de travaux. « Par exemple, des jeunes nous donnent un coup de main pour peinturer ou pour décharger les conteneurs qu’on ne reçoit que l’été », précise Patrick Larivière.

Donald Watt est reconnaissant de cette aide : « Cela nous permet de leur faire découvrir l’importance de notre travail pour qu’ils puissent peut-être considérer cette opportunité de carrière. Ils vivent une expérience enrichissante où ils sentent qu’ils font une différence. »

Malgré parfois la rigueur du climat et les urgences qui peuvent arriver à toute heure du jour et de la nuit, les collègues travaillent en toute complicité et toujours dans la bonne humeur.


1 Donald Watt et Patrick Larivière sont membres de l’Association des employés du Nord québécois (AENQ-CSQ).


Vous aimerez aussi