Maman donne au suivant!

Grâce à sa détermination, au soutien de son entourage et au coup de pouce de Maman va à l’école, Jessica Nicolas a pu poursuivre ses études et remettre à d’autres ce qu’elle a reçu.

Jessica Nicolas et son garçon William

Quand la jeune femme apprend qu’elle est enceinte, en 2009, c’est tout son monde qui chavire. Elle n’a que 16 ans et étudie en deuxième année du secondaire. Son parcours scolaire étant difficile, elle quitte sa Gaspésie natale pour Montréal afin de terminer son année à l’école Rosalie-Jetté1.

Bien que la venue du petit William enrichisse sa vie, Jessica Nicolas se retrouve vite sans plan d’avenir. Elle abandonne ses études et vit des années difficiles en situation de pauvreté. « Ce n’était pas la vie que je voulais pour mon fils. Je voulais lui offrir de belles perspectives d’avenir, mais je n’en avais pas les moyens », avoue-t-elle. Profitant d’un programme d’Emploi-Québec, elle retourne terminer ses études secondaires à Chandler, auprès de sa famille.

Un coup de pouce qui change tout

En 2014, Jessica Nicolas obtient une bourse de l’organisme Maman va à l’école2, ce qui lui permet de poursuivre ses études collégiales en éducation spécialisée. « Je n’avais presque rien, dit-elle, alors ça m’a vraiment aidée. »

Consciente de la valeur de l’aide reçue, elle organise un souper et amasse des fonds pour Maman va à l’école. L’année suivante, Jessica Nicolas remet elle-même une bourse à une autre mère monoparentale.

Un exemple de détermination

Aujourd’hui, Jessica Nicolas travaille comme technicienne en éducation spécialisée auprès de patients vivant avec un handicap intellectuel. Un emploi qu’elle adore! Elle travaille aussi pour un organisme qui soutient des femmes dans le besoin.

« Forte, inspirante et motivée, Jessica est un modèle de détermination. C’est une rassembleuse qui influence positivement toute sa communauté », dit Paula Duguay3.

Jessica encourage toutes les jeunes mères à poursuivre leurs rêves. « Je peux marcher la tête bien haute mais, sans les encouragements de William, je n’aurais jamais accompli tout ça. Il fait partie de ma réussite, tout comme Maman va à l’école », conclut-elle.


1 L’école Rosalie-Jetté accueille des adolescentes enceintes ou de jeunes mères désireuses de poursuivre leurs études secondaires.
2 La CSQ est partenaire de l’organisme Maman va à l’école, dont la mission est de soutenir les mères de famille monoparentale, sans égard à leur âge, dans la poursuite de leurs études.
3 Paul Duguay est fondatrice de Maman va à l’école.


Vous aimerez aussi