La syndicalisation, plus que jamais nécessaire

« Des travailleuses et des travailleurs qui luttent pour la justice sociale subissent eux-mêmes de l’injustice dans leurs conditions de travail. »

« À l’heure où les gouvernements transfèrent souvent leurs responsabilités au privé pour faire exécuter les mandats par des travailleuses et travailleurs moins bien protégés, il faut répliquer en aidant ces personnes à se syndiquer et à s’organiser. C’est la meilleure arme que nous pouvons leur donner pour se protéger », affirme Bianca Lachance1.

Elle déplore les conditions de travail difficiles qui sont celles d’un trop grand nombre de travailleuses et travailleurs non syndiqués. Ces derniers rendent pourtant d’importants services à la société.

« L’État profite largement du professionnalisme de ces personnes travaillant, notamment dans le secteur communautaire, dans des domaines tels que l’employabilité, l’immigration, la gestion de crise et la défense de droits », poursuit-elle.

Un intérêt grandissant

Dans ce contexte, il n’est pas surprenant de voir ces personnes manifester de plus en plus d’intérêt pour la syndicalisation. « La CSQ multiplie d’ailleurs les efforts pour les aider à s’organiser afin qu’elles puissent défendre leurs intérêts et leurs droits. Le syndicalisme est plus que jamais actuel », conclut Bianca Lachance.

Cela fait 40 ans, en 2019, que la FSAC-CSQ fait la promotion du droit à la syndicalisation, d’abord dans le milieu des loisirs, lors de sa création en 1979, puis auprès de différents groupes communautaires, au tournant des années 2000. La fédération défend aujourd’hui des membres issus des milieux de la culture, du loisir, de l’insertion et de l’intégration au marché du travail, de la santé mentale, de la coopération internationale et des droits des femmes autochtones, entre autres.

La nature des corps d’emploi tout comme les domaines dans lesquels les membres évoluent sont très diversifiés. Le statut d’organisme à but non lucratif s’avère toutefois le dénominateur commun des groupes accrédités à la Fédération.

 

La FSAC-CSQ c’est :
11
SYNDICATS
44
UNITÉS D’ACCRÉDITATION
715
MEMBRES

1 Bianca Lachance est présidente par intérim de la Fédération des syndicats de l’action collective (FSAC-CSQ).


Vous aimerez aussi