Favoriser l’engagement des élèves

Peut-on améliorer la réussite scolaire en augmentant la participation des élèves? Certainement, affirment des chercheurs.

« Le personnel enseignant peut avoir une influence positive sur la participation des élèves s’il utilise une approche proactive d’intervention », affirme la chercheuse Nancy1 Gaudreau. La recherche en éducation montre, en effet, que les pratiques de gestion de classe qui vont au-delà du simple contrôle des élèves peuvent favoriser une plus grande participation des jeunes et soutenir leur engagement scolaire.

Voici trois pratiques à privilégier :

  1. Bien planifier les activités

Cela semble un cliché, mais c’est la base. Avant de commencer une activité, il est important de se mettre à la place de l’élève et de se questionner : « Si j’étais dans sa peau, est-ce que j’aurais envie de participer? » Selon Nancy Gaudreau, il faut accorder de l’importance à la perception qu’ont les jeunes de l’activité, car « il existe souvent un décalage entre ce que les élèves perçoivent comme étant stimulant et intéressant et ce que le personnel enseignant considère comme tel ».

Les enseignantes et enseignants doivent également déterminer de quelle manière la tâche sera présentée aux élèves afin que ceux-ci puissent en comprendre le sens et l’utilité. Ils doivent aussi se demander si tous les élèves se sentent capables de réaliser la tâche. « Tant l’élève qui perçoit la tâche comme étant trop difficile que celle ou celui qui la voit comme étant trop facile sont à risque d’adopter des comportements d’évitement et de se désengager », explique la chercheuse.

  1. Maintenir son engagement

Les élèves sont maintenant centrés sur la tâche? Le personnel enseignant doit alors s’assurer de rester lui-même engagé dans son activité. « Il faut éviter d’aller s’assoir à son bureau pour corriger des travaux, par exemple. Il faut plutôt circuler dans la classe, questionner les élèves et vérifier qu’ils sont engagés dans leurs apprentissages, explique Nancy Gaudreau. Il s’agit d’un moment privilégié pour faire de la rétroaction positive. Cela contribue à reconnaitre leurs efforts et à maintenir leur engagement. »

Une autre stratégie efficace pour stimuler la participation est de questionner les élèves de manière créative, soit :

  • Poser une question à tout le groupe et laisser les élèves répondre en cœur, de manière individuelle, en équipe ou par écrit;
  • Poser une question différente à chaque équipe;
  • Utiliser des applications pour obtenir les réponses des élèves en temps réel.
  1. Souligner les comportements d’engagement observés

Une fois l’activité terminée, il est essentiel d’effectuer un retour avec les élèves, et cela, tant sur les apprentissages faits que sur les comportements observés (lever la main, poser une question, etc.). Nommer les bons comportements d’engagement permet d’ailleurs de clarifier les attentes et d’augmenter la probabilité qu’ils se reproduisent.

Pour en savoir plus

L’entièreté de l’entrevue réalisée avec Nancy Gaudreau est disponible gratuitement sur le site réseau PÉRISCOPE.


1 Nancy Gaudreau est professeure titulaire au Département d’études sur l’enseignement et l’apprentissage et chercheuse au réseau PÉRISCOPE.


Vous aimerez aussi