Une grande victoire pour tout le personnel soignant du Québec

Les infirmières d'agences privées font partie de l'accréditation syndicale. C'est ce qu'a conclu la Cour supérieure du Québec, en décembre 2009.

Micheline Barriault a mené de front cette lutte, dès 2007, contre le Centre de santé et de services sociaux de La Mitis. Ce jugement fait aujourd’hui jurisprudence partout au Québec.

« Notre syndicat est le premier à avoir eu gain de cause contre les agences privées, et nous en sommes très fiers, car cela peut profiter aujourd’hui à l’ensemble du personnel de la santé du Québec. Nous avons réussi à faire reconnaitre, de façon très nette, le personnel d’agence comme faisant partie du personnel syndiqué, rendant le recours aux agences moins intéressant pour les employeurs », rappelle la présidente du Syndicat des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes de l’Est du Québec (SIIIEQ-CSQ).

Depuis, le syndicat a négocié avec les employeurs pour rehausser le nombre de postes d’infirmières, d’infirmières auxiliaires et d’inhalothérapeutes dans tous les établissements où ses membres sont présents. « Une telle lutte démontre l’importance d’exercer un syndicalisme de terrain, à l’écoute des membres et au fait des enjeux dans les établissements. Cela permet d’être proactif et à l’avant-garde! », conclut-elle fièrement!


Vous aimerez aussi