Deux carrières, une passion

Voir le bonheur dans les yeux des enfants qui entrent à l’école a toujours motivé Eva Annahatak dans son travail.

À l’école primaire et secondaire Sautjuit, à Kangirsuk1, dans le Nord-du-Québec, Eva Annahatak2 a mené deux carrières : la première comme enseignante, la deuxième comme secrétaire d’école.

« Au début, j’enseignais en inuktitut à la maternelle », raconte-t-elle. Mère de trois enfants, elle a toutefois décidé de changer de carrière pour éviter de devoir quitter sa famille trois semaines pendant l’été dans le but d’effectuer du perfectionnement.

Il y a de cela 21 ans, elle est donc devenue secrétaire à l’école Sautjuit, qui compte près de 150 élèves. « Mais encore aujourd’hui, ce que j’apprécie de mon travail, c’est de voir le bonheur des enfants, en particulier les petits qui arrivent à l’école pour la première fois », dit-elle.

Des tâches diversifiées

« Mes fonctions sont variées : je remplace le directeur s’il est absent, je m’occupe de l’inscription des enfants ou de leur transfert dans des écoles d’autres villages. J’assure les tâches administratives et je fais les achats nécessaires pour le bon fonctionnement de l’école », explique-t-elle.

Vingt ans de militance

En plus de ses fonctions de secrétaire, Eva Annahatak occupe celle de déléguée syndicale depuis 1999 : « J’aime aider les autres parce que plusieurs parmi les anciens parlent peu anglais. Je dois comprendre leurs besoins, discuter avec la direction. Je dois aussi apprendre ce qui est nouveau dans la convention collective. »

Comme déléguée, elle représente 10 personnes. « Mes responsabilités ne sont pas énormes, sauf en période de négociation, lors de consultations spéciales ou quand il y a des événements à organiser. » Et pour les griefs, elle peut toujours compter sur le soutien de l’AENQ-CSQ3.

Après toutes ces années de militance, Eva Annahatak souhaite voir les jeunes s’impliquer. « J’espère pouvoir compter sur la relève syndicale, car c’est extrêmement important », conclut-elle.


1 Kangirsuk, qui signifie « la baie », est un village inuit situé à 13 kilomètres de la côte ouest de la baie d’Ungava, dans le Nord-du-Québec.
2 Eva Annahatak est membre de l’Association des employés du Nord québécois (AENQ-CSQ).
3 Association des employés du Nord québécois.


Vous aimerez aussi